En route pour l’Euro 2020 : tous les espoirs sont permis pour la Nati

La Suisse à l'Euro 2020

Comme vous le savez, les membres de notre rédaction sont exclusivement helvètes et nous attendons forcément l’Euro 2020 avec impatience ! Outre le fait de vous orienter sur chaque pari sportif tout au long de la compétition, nous allons évidemment supporter notre équipe nationale.

Si la Suisse n’est pas favorite en vue de remporter la victoire finale, de nombreux éléments permettent d’espérer un parcours honorable pour la Nati. Nous allons d’ailleurs vous expliquer tout cela dans cet article !

Le parcours de la Suisse lors des éliminatoires

La Suisse était placée dans le Groupe D des éliminatoires en compagnie du Danemark, de l’Irlande, de la Géorgie et de Gibraltar. Au bout du compte, les hommes de Vladimir Petkovic ont terminé à la première place et n’ont concédé qu’une seule défaite face aux Danois. La Nati a inscrit 19 buts contre seulement 6 encaissés au cours de ces huit matchs.

Si la performance suisse est tout de même à relativiser au vu de la faiblesse du groupe, notre sélection nationale n’a pas tremblé et a affiché un mental paré à toute épreuve. Seul bémol, les Suisses ont parfois manqué de réalisme, notamment face au Danemark, et les attaquants ne se sont pas illustrés. Le meilleur buteur se nomme Cédric Itten et pointe à la 45ème place du classement avec deux petits buts inscrits.

Les adversaires de la Suisse dans le Groupe A

Groupe A Euro 2020 Italie Pays de Galles Suisse Turquie

Le tirage au sort a réservé un groupe particulièrement disputé pour la Suisse. En effet, la Nati devra faire face à l’Italie, au Pays de Galles et à la Turquie. Il convient tout de même de préciser que les quatre meilleurs troisièmes des groupes seront qualifiés pour les huitièmes de finale.

L’Italie s’avance comme la grande favorite pour la première place du groupe A. Marquée par son absence à la Coupe du Monde 2018, la Squadra Azzurra a entamé un nouveau cycle avec l’arrivée de Roberto Mancini à la tête de la sélection. Les Italiens ont enchainé dix victoires en dix matchs lors des éliminatoires et possèdent un onze titulaire d’une grande qualité. Il faudra également se méfier du Pays de Galles de Gareth Bale et de la nouvelle génération turque. D'après le site parierensuisse.com, les cotes seront très intéressantes à miser sur la Suisse, vous allez d'ailleurs pouvoir retrouver leur pronostic euro tout au long de la compétition.

Le joueur à suivre

Xherdan Shaqiri Suisse

Xherdan Shaqiri représente la principale arme offensive de la Suisse. L’ailier s’était notamment distingué par un retourné sublime face à la Pologne lors de l’Euro 2016. Ses statistiques en sélection sont d’ailleurs plutôt flatteuses : 80 sélections, 22 buts, 20 passes décisives.

Certes, Shaqiri est actuellement remplaçant à Liverpool mais peu de joueurs seraient capables de concurrencer le trio Mané – Firmino – Salah… Jürgen Klopp compte tout de même sur le Suisse dans sa rotation et l’a retenu au cours du mercato d’hiver. L’attaque de la Nati a en tout cas grand besoin de son profil de dynamiteur et de ses buts.

L’effectif de la Nati

liste des 23 Suisse

Au poste de gardien, l’absence du dernier rempart du Borussia Dortmund Roman Burki ne sera pas forcément préjudiciable au vu de la superbe saison de Yann Sommer avec le Borussia Mönchengladbach.

En défense, le retour du taulier Stephan Lichtsteiner va apporter davantage de sérénité, même si Kevin Mbabu devrait lui souffler le poste de latéral droit. Nico Elvedi est également incontournable en défense centrale. Malgré une saison en demi-teinte, Manuel Akanji et Ricardo Rodriguez partent comme titulaires dans l’esprit du sélectionneur Vladimir Petkovic.

Le milieu de terrain sera vraisemblablement bien gardé avec la présence dans l’axe de Granit Xhaka et de Denis Zakaria. Xherdan Shaqiri et Ruben Vargas seront chargés d’occuper les ailes tandis que les clés de l’attaque devraient être confiées à Haris Seferovic et Breel Embolo.

La composition probable : Sommer – Mbabu, Elvedi, Akanji, Rodriguez – Xhaka, Zakaria – Shaqiri, Vargas – Seferovic, Embolo.

La Suisse et l’Euro

La Suisse a participé à quatre reprises à l'Euro sur les seize éditions organisées. Sa première participation remonte à l’Euro 1996 et son meilleur parcours date de l’Euro 2016, où les Suisses avaient atteint les huitièmes de finale mais s’étaient inclinés face à la Pologne.

Menu