Découvrez les 5 plus grands sportifs suisses de tous les temps

Cela peut paraître évident, mais le pari sportif en ligne requiert une profonde connaissance du sport en général. Ainsi, les parieurs les plus chanceux sont généralement ceux qui maîtrisent toutes subtilités d’une ou de plusieurs disciplines !

De notre côté, nous tenons évidemment à parfaire votre culture générale tout au long de votre aventure dans ce domaine. Fierté nationale oblige, nous allons d’ailleurs commencer par vous présenter les 5 plus grands sportifs suisses de tous les temps !

1 – Roger Federer

Roger Federer

Tennis – Né le 8 août 1981 à Bâle.

Palmarès : 103 tournois en simple et 8 en double messieurs dont 20 tournois du Grand Chelem (5 Open d’Australie, 8 Wimbledon, 1 Roland-Garros, 6 US Open), 1 Coupe Davis, 1 médaille d’or olympique en double, 1 médaille d’argent olympique en simple et 28 Masters 1000.

Il est désormais considéré comme le plus grand tennisman de tous les temps. Roger Federer détient de nombreux records parmi lesquels le nombre de tournois du Grand Chelem et le temps passé à la première place du classement ATP. Il permet également à la Suisse de remporter la première Coupe Davis de son histoire. Outre des résultats incontestables, Roger Federer se distingue par une longévité exceptionnelle, une élégance folle raquette en main et une humilité saluée par ses pairs.

2 – Pirmin Zurbriggen

Pirmin Zubriggen

Ski alpin – Né le 4 février 1963 à Saas-Almagell.

Palmarès : 1 médaille d’or olympique, 4 championnats du monde, 15 globes et 40 épreuves de la Coupe du Monde.

Pirmin Zubriggen est considéré comme l’un des plus grands champions de ski alpin de l’histoire. Le Suisse était un skieur particulièrement complet puisqu’il s’est imposé dans toutes les disciplines de la Coupe du Monde (descente, combiné et super-G). Fort d’un palmarès complet, il décida de prendre sa retraite à tout juste 27 ans, pour le plus grand regret des amateurs de ski alpin.

3 – Vreni Schneider

Vreni Schneider

Ski alpin – Née le 26 novembre 1954 à Elm.

Palmarès : 3 médailles d’or olympiques, 1 médaille d’argent olympique, 1 médaille de bronze olympique, 3 championnats du monde, 14 globes et 55 épreuves de la Coupe du Monde.

Considérée comme l’une des plus grandes skieuses de l’histoire du ski alpin, Vreni Schneider détient encore de nombreux records malgré son retrait des pistes qui date de 1995. Elle a notamment réussi l’exploit d’enchaîner 10 victoires consécutives et 14 victoires au cours de la même saison. Durant ses années d’activité, Vreni Schneider a régné sans partage sur le ski alpin féminin.

4 – Martina Hingis

Martina Hingis

Tennis – Née le 30 septembre 1980 à Kosice (Slovaquie).

Palmarès : 43 titres en simple avec notamment 5 tournois du Grand Chelem (3 Open d’Australie, 1 Wimbledon, 1 US Open), 64 titres en double dames avec 13 tournois du Grand Chelem et 1 médaille d’argent olympique, ainsi que 8 titres en double mixte dont 7 tournois du Grand Chelem.

Surdouée du tennis, Martina Hingis détient toujours le record de la plus jeune joueuse numéro 1 mondial et celui de la plus jeune joueuse à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem. Marquée par des blessures à répétition, sa carrière a connu quelques passages à vide, ce qui ne l’a pas empêché de se constituer un palmarès impressionnant et de laisser une trace indélébile dans l’histoire du tennis.

5 – Werner Gunthor

Werner Gunthor

Lancer de poids – Né le 1er juin 1961 à Uttwil

Palmarès : 1 médaille de bronze olympique, 3 championnats du monde et 1 championnat d’Europe.

En 1987, Werner Gunthor établit le nouveau record du monde en salle avec un lancer de 22,26 mètres. Quelques mois plus tard, il réalise même la cinquième meilleure performance de tous les temps avec un lancer de 22,75 mètres. Il est l’un des deux seuls athlètes suisses à avoir remporté un titre mondial dans sa discipline.

Ils auraient également pu figurer dans cette liste : nous pensons bien évidemment aux cyclistes Fabian Cancellara et Tony Rominger, au tennisman Stanislas Wawrinka, au spécialiste du saut à ski Simon Ammann, au coureur de demi-fond André Bucher, au fondeur Dario Cologna et aux footballeurs Ciriaco Sforza, Umberto Barberis, Stéphane Chapuisat et Alexander Frei.

Cet article vous a plu ?

N’hésitez pas à consulter nos autres publications :

Menu